Arrêtez de tripoter votre partenaire !!!

manque de désir dans le couple : main sur la cuisse dessin au crayonManque de désir dans le couple ? On s’évite, on se touche du bout des doigts, … Et si on arrêtait de se tripoter pour que ça marche mieux ??? Un article qui vous explique tout en détail !

Le désir, c’est un vrai problème.  Enfin pas le désir mais le manque de désir. Vous savez quand l’un a (beaucoup) plus envie que l’autre …  Ca arrive très très très souvent (mais bon on en parle rarement dans les soirées entre potes ou en famille). Si le déséquilibre n’est pas trop important, on peut vivre avec.

Au passage, pourquoi on dit « manque de désir », comme si c’était normal d’avoir très envie de sexe. On pourrait aussi dire « excès de désir » non ? Enfin bref …

Dans un couple en manque de désir, les 2 partenaires souffrent de la situation : celui ou celle qui désir plus se sent rejeté-e et mal aimé-e ; l’autre se trouve anormal-e et culpabilise. Les retrouvailles dans le lit conjugal peuvent alors devenir un moment gênant, voire carrément flippant. Comme ça :

..

via GIPHY

L’un des 2 veut éviter de se prendre un râteau, l’autre d’avoir à mettre le râteau en question à une personne aimée. Bref la fuite semble le meilleur choix.

Par manque de désir, on en arrive à éviter de se retrouver ensemble réveillés dans le même lit …

Alors, plus ou moins inconsciemment, chacun trouve des stratégies pour éviter la confrontation. Certains trainent sur Facebook (si, je t’ai vu !), d’autres regardent des émissions débiles à la télé ou jouent à des jeux non moins absurdes. Mais bon, ça évite un mauvais moment à tout le monde vu que, quand on rejoint son lit, l’autre dort (ou fait semblant de dormir).

Chacun sent bien que s’éviter, c’est reculer pour mieux sauter (si j’osais je dirais « pour ne pas sauter »). L’évitement n’est pas bon mais que faire d’autre ? Se forcer ? Arrêter de solliciter ? Aucune de ces options n’est satisfaisante. Et le manque de désir dans le couple persiste.

Et si d’aventure, on se retrouve ensemble au lit, ce n’est pas simple. Le moment est délicat : faut-il se toucher ???

Manque de désir : Toucher ou ne pas toucher, telle est la question …

Question cruciale en effet ! Ne pas toucher son/sa partenaire n’est pas top : on a peu de chances de susciter du désir si on ne s’approche pas de son/sa partenaire. Mais toucher quelqu’un qui n’en a pas envie n’est guère mieux ! Cela peut provoquer une réaction de défense mortelle pour le faible désir de l’autre (pour le détail du pourquoi du comment, lire ici).

Il y a un détail que les plus désirants négligent : ils tripotent leurs partenaires. Parfois ils ne peuvent résister ; parfois ils pensent transmettre du désir avec leur malaxage prudent ; parfois ils sont partagés et font un peu des 2 : ils tripotent du bout des doigts, pour le faire sans déranger l’autre.

Quel problème y a-t-il à cela ? Un problème tout simple. Je vais laisser Séverine vous l’expliquer :

Quand il se colle contre moi, je suis crispée. Je sais qu’il a envie, je culpabilise de ne pas avoir envie, je me dis que c’est absurde : il est beau mec, gentil et tout.

Tout est réuni pour le piège du désir … Elle poursuit :

Je sais qu’il ne me forcera jamais à avoir une relation si je n’en ai pas envie. Je sais aussi qu’il est très triste quand je ne veux faire l’amour avec lui. On s’évite et je trouve ça vraiment moche. Alors parfois je me couche en même temps que lui. On fait des « calins » : on se couche l’un contre l’autre. Mais c’est juste horrible : je sens ses doigts qui bougent sur moi. Chaque mouvement me « dégoûte », je ne sais pas comment dire ça autrement. C’est affreux d’en arriver là non ? C’est comme si chaque caresse était une agression … Je ne sais pas comment m’en sortir et je voudrais vraiment réparer ça.

Et si arrêter de se tripoter était bénéfique pour le désir ?

Dans ces situations, je propose un exercice assez classique : la statue de pierre.

En quoi une statue de pierre peut-elle résoudre les problèmes de manque de désir dans le couple ? Tout simplement en évitant le sentiment d’agression …

Dans les cas où c’est approprié (et ça ne l’est pas toujours), je propose aux couples de faire cet exercice chaque soir. Les consignes sont les suivantes :

Exercice de la statue de pierre : vous devez rester collés l’un contre l’autre pendant au moins 30 minutes, complètement nus ET SANS BOUGER LE MOINS DU MONDE !!!

Quand je dis « sans bouger », c’est SANS BOUGER : pas le plus petit orteil, pas le tiers du quart de la phalange de votre petit doigt. Messieurs, si c’est vous qui désirez plus, votre pénis ne respectera probablement pas cette règle mais ce n’est pas très grave : tout le monde sait bien que nos sexes ont une vie propre qui échappe à peu près à tout contrôle 😀 … Pour les femmes, l’excitation passe généralement inaperçue dans ce cas, donc pas de souci.

Evidemment, quand on fait ce type d’exercice, les relations sexuelles sont STRICTEMENT INTERDITES durant toute la période où cet exercice est pratiqué (2 à 4 semaines minimum).

Qu’est-ce que ça change ? Là encore je laisse Séverine vous parler de l’effet que ça a eu sur elle :

Au début, j’étais crispée. Mais petit à petit, je me suis laissée aller. J’ai senti sa peau contre la mienne, son corps. Juste senti comme ça. Je me suis un peu détendue. Au bout de plusieurs jours, j’ai commencé à trouver ça plutôt agréable. Et même, un soir, je me suis surprise à penser au sexe, à des trucs cochons. Je me suis retenue d’en parler parce que vous aviez dit qu’il ne fallait surtout pas le faire.

Je laisse la suite à votre imagination 🙂 … (c’est fou comme les gens sont désobéissants parfois !!!)


Cet article vous a plu ? Vous avez envie de recevoir régulièrement des articles du même genre et des infos complémentaires autour de ce sujet ? Alors cliquez ici !

Vous voulez assister à une formation, une conférence ou à un atelier de Sandrine Donzel de S Comm C ? Il y en a sans doute une près de chez vous ! L’agenda est par ici !

S Comm C propose aussi des accompagnements afin de vous aider à vous sortir de ces situations bloquées et difficiles. Les accompagnements sont possibles IRL sur plusieurs lieux et à distance via Skype ou Facetime. Pour plus d’informations, contactez Lara par email : lara@scommc.fr


Manque de désir dans le couple : pour aller plus loin :

Quelques livres (liens affiliés)

LE livre incontournable au sujet du désir féminin : A LIRE ABSOLUMENT !!! = « Que veulent les femmes ? » de Danier Bergner

(aucun autre n’a trouvé grâce à mes yeux sur le sujet du couple à ce jour)

Enregistrer

Sandrine Donzel

Inspiratrice de bienveillance ... envers les autres et envers soi-même :-) ... Coach, formatrice, conférencière et auteure du blog S Comm C

sandrine has 492 posts and counting.See all posts by sandrine

2 pensées sur “Arrêtez de tripoter votre partenaire !!!

  • 28 août 2017 à 09:24
    Permalink

    Bonjour Sandrine

    Je te remercie pour ton article.

    J’aime beaucoup l’idée de rester coller l’un contre l’autre. Durant 30 minutes, c’est un peu long non ?

    En tout cas, je te rejoins : il ne faut pas forcer …
    Que ça soit après un accouchement, à cause de son entreprise qui prend trop de temps mental pour avoir un temps pour avoir du désir, il faut laisser une place au désir, sans en faire un objectif !

    Au plaisir
    Evan, un papa patron

    Répondre
    • 28 août 2017 à 10:50
      Permalink

      Bonjour Evan
      Si 30 minutes te parait trop long, on peut démarrer avec plus court :-), en augmentant progressivement la durée en fonction de ce qui est supportable.
      Une autre variante est aussi de rester aussi longtemps que c’est supportable. C’est le/la partenaire qui a le moins de désir qui décide du moment. Quand ça devient insupportable, on reste encore 30 secondes puis on arrête.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :