Couverture Bastien et les BlipouxJ’ai acheté aux Editions du Phare le livre « Bastien et les Blipoux » écrit par Faber et Mazlish. Oui, celles-là même qui ont écrit « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour qu’ils parlent » ! J’ai trouvé pertinent de l’ajouter à la rubrique « La Bibliothèque de S Comm C » car il n’est pas toujours facile de trouver un livre pour enfant qui soit pertinent et aborde la communication et la gestion des émotions de façon réaliste et constructive.

Retrouvez mon avis détaillé sur le livre « Bastien et les Blipoux » en vidéo

J’y donne notamment mon avis sur le livre, ce que j’ai aimé et aussi les cas dans lesquels je trouve intéressant de lire ce livre.

La vidéo est à visionner ici :

Des exemples de situations où Bastien et les Blipoux nous ont aidé (ou pas 😀 !) ?

Après la lecture de ce livre, il était plus facile d’aborder de façon ludique et amusante les comportements difficiles de mes enfants. Quand l’un ou l’autre disait un gros mot ou une chose désagréable ou avait un signe de mauvaise humeur, je pouvais utiliser « Bastien et les Blipoux » en disant : « ah tiens, c’est Groge qui parle ! Il a l’air vraiment fâché ! … Mais que dirait Mori dans cette situation ? ». Cela nous a permis – et nous permet encore – de désamorcer un certain nombre de situations afin d’éviter un conflit de pouvoir qui ne mènerait à rien.

Cependant quand l’enfant est vraiment débordé émotionnellement – son ballon émotionnel est plus que plein ! – ça ne marche pas. L’enfant entend en effet le re-cadrage sur la forme et ne se sent toujours pas entendu sur la forme. Ca m’est arrivé un jour où mon fils (il devait avoir 6 ans environ à l’époque) était ultra fâché un matin. Je ne me souviens plus exactement pourquoi mais il y avait une accumulation de frustrations : cantine alors qu’il avait espéré ne pas y aller, une sortie annulée (indépendamment de notre volonté), … Et évidemment toutes les contraintes habituelles du matin. Il manifestait sa mauvaise humeur en râlant et en disant des choses très désagréables à entendre. Ce jour-là, j’ai tenté d’utiliser Bastien et les Blipoux, je lui ai demandé ce que dirait Mori. Mais il a évidemment réagi violemment en me disant « de toute façon, ils n’existent pas tes personnages ! C’est rien que des histoires et ça sert à rien ! ».

Dans ce cas de figure, inutile d’insister : ce dont l’enfant a besoin sur le moment ce n’est pas de modifier la forme de son discours, c’est de se sentir entendu sur le plan émotionnel. J’ai déjà longuement abordé ce sujet dans l’article « Je vais te tuer, t’es qu’une conne : gérer la violence d’un enfant sans s’énerver » que je vous invite à lire en complément du livre « Bastien et les Blipoux ».

Cet article vous a plu ? Vous avez envie de recevoir plus d’informations à ce sujet ? Alors cliquez ici !

Et si je veux acheter le livre « Bastien et les Blipoux » ?

Titre : « Bastien et les Blipoux » – Auteurs : Faber et Mazlish – Paru chez : Editions du Phare

Pour l’acheter : vous pouvez le trouver à la boutique Symbioza. Vous pouvez aller le chercher directement sur place à Lyon – 169 Grande Rue de la Guillotière – ou le commander sur son site et mon amie Delphine se fera un plaisir de vous l’expédier dans les meilleurs délais !

« Bastien et les Blipoux » chez Symbioza, c’est par ici !

Pour l’acheter sur Amazon (lien affilié) :

Pour l’acheter aux Editions du Phare, c’est par ici …

Pour aller plus loin :

Et évidemment, j’attends toutes vos suggestions de lectures à commenter en vidéo sur ce blog 🙂 !

  1. Voilà un livre qu’on relit trèèès régulièrement…
    Je me sers aussi souvent de Groge et Mori au quotidien. C’est mon aînée qui accroche le plus (5 ans).

    J’utilise encore plus souvent les chaudoudoux et des froid-piquants, du conte Chaud et Doux des Chaudoux de Steiner. Peut-être parce qu’à 3 ans, c’est plus parlant, plus imagé ? Et pourtant, ma cadette trouve le livre long, trop compliqué à la fin, et elle n’aime pas du tout les illustrations de Pef… Mais mes filles se sont appropriées le concept, et il y a tous les jours des chaudoudoux à donner pour remplacer les froids-piquants qui reviennent de l’école / d’une dispute, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>