On n’est pas d’accord sur l’éducation à donner aux enfants

bilan de couple 5e et dernier jour de notre série spécial couple !

Vous pouvez toujours récupérer votre outil de bilan pour faire le point sur votre couple en cliquant ici. Vous pouvez aussi télécharger ici votre planning des tâches ménagères et celui des menus hebdomadaires.

Vous pouvez aussi lire l’article de lundi sur l’impact de l’arrivée d’un enfant sur le couple, celui de mardi à propos de la communication dans le couple ou encore celui de mercredi sur le désir sexuel … et pour finir celui de jeudi sur la répartition des tâches dans le couple.

Aujourd’hui je reviens sur un problème (très) courant dans le couple : les désaccords éducatifs …

Dans beaucoup de couples, les reproches pleuvent sur l’approche éducative menée par l’autre : trop laxiste/trop autoritaire, trop dur/trop cool, trop responsabilisant / trop parent poule, … (et je vous la fais sage : les noms d’oiseaux peuvent pleuvoir aussi).

« On n’est pas d’accord sur l’éducation » : la différence d’approches éducatives, une réalité du couple !

Les couples ne sont jamais – ou très rarement – sur la même longueur d’onde éducative. Chacun a grandi dans une famille différente, avec une culture familiale différente, avec des approches éducatives différentes. Or notre mode éducatif est en très grande partie issu de notre modèle familial, que nous voulions faire sensiblement la même chose ou que nous voulions faire quelque chose de complètement différent.

Difficile donc d’imaginer que nous serons sur la même longueur d’onde sur tout et tout le temps !

citation sacha guitry couple problèmes mariage

C’est une réalité à laquelle il vaut mieux être préparé. La communication – et la discussion – sont évidemment les meilleurs moyens de déminer le terrain … A condition que la situation ne soit pas trop détériorée.

Mettez-vous d’accord sur le fait que vous ne serez jamais entièrement d’accord 😀 ! Puis préparez votre mode de gestion des désaccords.

On en parle comment ? Dans quel cadre ? Les outils pratiques proposés dans l’article sur la communication dans le couple peuvent vous aider. S’il vous est difficile de vous parler, vous pouvez communiquer par écrit en veillant à bien respecter les règles du message-JE (voir l’article sur la communication). Il s’agit évidemment de parler de soi et de ses ressentis, non de faire à l’autre des reproches :-).

Vous pouvez aussi vous mettre d’accord sur les interventions acceptables par l’autre lorsque les enfants sont présents : quelle forme peuvent-ils prendre ? comment l’autre accepte-t-il/elle que vous lui signaliez qu’il y a un souci de votre côté sans prendre la mouche ?

« On n’est pas d’accord sur l’éducation » : Avez-vous vraiment un désaccord éducatif ou est-ce un prétexte pour autre chose ?

Nombreux sont les couples qui arrivent chez moi pour parler d’un désaccord éducatif … Et en déroulant la pelote, on se rend compte que le désaccord éducatif cache autre chose : un problème de dissymétrie du désir, un sentiment d’être délaissé au profit des enfants chez l’un ou chez l’autre, un désaccord plus profond, …

Se rendre compte que le désaccord éducatif n’est que l’arbre qui cache la forêt demande un peu

ErikaWittlieb / Pixabay

beaucoup d’honnêteté intellectuelle : êtes-vous vraiment en désaccord avec ce que l’autre fait ? Etes-vous vraiment choqué-e par sa façon de s’y prendre ? … Ou êtes-vous agacé-e par votre partenaire au point de ne plus supporter certains de ses défauts ?

Le désaccord éducatif devient alors une façon élégante de dire à l’autre qu’il nous gonfle sur d’autres plans !!!

Comment s’en sortir ? Posez-vous la question : et si ce désaccord éducatif disparaissait, quel(s) autre(s) problème(s) aurions-nous à résoudre ?

« On n’est pas d’accord sur l’éducation » : et si votre partenaire faisait un burn-out ?

Votre partenaire est tendu-e, agressif-ve ? Parfois violent-e (au moins verbalement) avec vous et/ou avec les enfants ? Il/elle leur met la pression régulièrement et est rarement satisfait de leurs comportements ?

Ces comportements sont souvent des signes de burn-out. Le burn-out peut être professionnel ou parental, qu’on travaille à l’extérieur ou pas. Si c’est le cas, demander à l’autre de changer, d’être plus doux, plus calme, de relâcher la pression, de changer son attitude éducative, est souvent voué à l’échec. Non pas que l’autre ne veuille pas … mais il/elle ne PEUT PAS !!! Lui demander ça constitue une pression supplémentaire qui peut devenir insupportable.

Comment s’en sortir ?

Une question simple : le plus autoritaire des 2 est-il satisfait de la situation ? Je veux dire : aime-t-il/elle la relation qu’il/elle a avec ses enfants ? Pas le résultat éducatif, mais juste la qualité de la relation ?

Si la réponse est non – et généralement elle l’est – pourquoi ne pas lui proposer d’inverser les rôles en quelque sorte. Pendant quelques semaines, demandez-lui de ne s’occuper QUE des bons moments. De votre côté, vous prenez en charge la partie éducative pendant quelques jours.

Et n’oubliez pas que, parfois, poser clairement et fermement sa limite est un bon moyen de faire réagir l’autre … Cela constitue un électrochoc qui peut amener à une prise de conscience lorsque la manière douce ne fonctionne pas.

Attention : il s’agit ici de prévenir et non de menacer. La différence : vous allez tenir parole si rien ne change 😉 …

A relire aussi sur ce thème l’article « désaccords éducatifs : on fait quoi ? »


Le Facebook Live sur le couple du lundi 12 février est visible par ici. On y parle de communication … et de désir !!!

Retrouvez aussi nos autres articles sur le couple par ici : tous nos articles sur le couple

Vous pouvez aussi assister à ma conférence « Couple Parental, couple conjugal, l’impossible équilibre ?« . Elle aura lieu le jeudi 22 février 2018 à Villeurbanne (Lyon). Attention : les places sont limitées, inscription OBLIGATOIRE !!! Pour plus d’infos c’est par ici.


N’oubliez pas que vous pouvez aussi participer à notre jeu pour gagner les cadeaux offerts par nos partenaires « Passage du Désir » et « les Editions du Souffle d’Or » :

Pour participer, c’est HYPER SIMPLE : partagez cet article sur vos réseaux sociaux, blogs, sites, … (vous aurez besoin du lien pour valider votre participation au concours) puis cliquez ici :

JE PARTICIPE AU CONCOURS

Participation au plus tard le 23 février 2018 à minuit. Tirage au sort le 26 février.

Posez vos questions pour le prochain SOS S Comm C

Tous les mercredis à 9h30, je tire au sort une question parmi celles qui me sont envoyées par mail. J’y réponds en vidéo en direct sur la page Facebook de S Comm C. Cette question peut porter sur tous les sujets abordés sur le blog : émotions, relations dans le couple, la famille, au travail, stress, confiance en soi, insomnies, dépression, …

Pour voir les précédents SOS S Comm C, cliquez ici !

Vous voulez poser votre question ou assister au prochain SOS S Comm C ? Alors c’est par ici !


Pour nous retrouver et/ou nous soutenir :

*** Pour recevoir chaque semaine nos ressources gratuites sur les émotions et les relations et être informé-e des nouveaux articles du blog , c’est par ici !

*** Pour découvrir toutes nos activités (ateliers, conférences, …), y assister ou organiser une conférence, c’est là.

*** S Comm C propose aussi des accompagnements afin de vous aider à vous sortir des situations bloquées et difficiles que vous vivez. Les accompagnements sont possibles IRL sur plusieurs lieux en Rhone Alpes et à distance via Skype ou Facetime. Vous pouvez prendre rendez-vous directement en ligne par ici.

*** Nous rejoindre sur les réseaux sociaux et bénéficier des ressources complémentaires proposées là-bas :

*** Et si vous appréciez nos ressources faites-le nous savoir en nous offrant un café sur Tipeee !


Sandrine Donzel

Inspiratrice de bienveillance ... envers les autres et envers soi-même :-) ... Coach, formatrice, conférencière et auteure du blog S Comm C

Sandrine Donzel has 553 posts and counting. See all posts by Sandrine Donzel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :