Utiliser les écrans pour apprendre aux enfants à gérer leurs émotions

Vous avez probablement entendu tous les propos alarmistes autour des écrans. Il n’y a pourtant à ce jour aucun consensus scientifique sur le sujet : aucune recherche sérieuse ne montre de dégâts sur le cerveau à ce jour. Ce qu’on sait avec certitude – et depuis déjà plusieurs années – c’est que les apprentissages faits sans écrans sont plus durables et plus efficaces que ceux faits sans écrans.
Une activité faite sans écran permettra un meilleur développement qu’une activité avec écran.
Bon à savoir quand il s’agit de proposer une activité à ses enfants 😉 …

Les écrans sont-ils totalement inutiles ?

Absolument pas ! Déjà, les écrans sont souvent très utiles aux enfants avec autisme. Ils constituent une interface qui leur permet de mieux dialoguer avec êtres humains qui les entourent. Ils sont aussi pour eux un outil d’apaisement très efficace.

Force est de reconnaitre aussi que nous vivons dans une culture où l’écran est omniprésent. Difficile de l’éliminer complètement de notre vie. Cela peut être un choix courageux, mais pas toujours bien vécu par les enfants. Certains d’entre nous – dont les parents avaient décidé de ne pas avoir de télévision dans les années 80 – ont pu se sentir exclu et mal vivre ce choix.

L’écran est parfois aussi un mal reposant pour nous. Il nous permet de gagner un (petit) moment de calme …

Comment utiliser les écrans pour apprendre aux enfants à gérer leurs émotions  ?

Les écrans sont souvent considérés comme très nocifs pour la maitrise de soi des enfants. Ils sont dénoncés comme les empêchant d’apprendre à gérer leurs émotions. Pourtant, j’ai eu envie de vous montrer comment j’ai utilisé les écrans dans ma famille pour mieux apprendre aux enfants à gérer leurs émotions. Vous ne me croyez pas ? Regardez donc ma vidéo du jour 🙂 !


Cet article vous a plu ? Vous avez envie d’en savoir plus sur les émotions, l’éducation et les relations ? Laissez-nous votre adresse email en cliquant ici et vous recevrez chaque semaine une newsletter pleine de ressources sur ces sujets :-).

Vous appréciez nos ressources gratuites, vous aimeriez en avoir encore plus ? Vous trouvez que le travail fourni sur ce blog mérite un remerciement et/ou une aide ? Vous pouvez le faire en contribuant sur Tipeee.

Vous voulez assister à une formation, une conférence ou à un atelier de Sandrine Donzel de S Comm C ? Il y en a sans doute une près de chez vous ! L’agenda est par ici !

J’animerai un temps d’échanges entre parents le 20 mars 2018 à Chindrieux (Savoie). Pour plus d’infos, c’est par ici.

S Comm C propose aussi des accompagnements afin de vous aider à vous sortir de ces situations bloquées et difficiles. Les accompagnements sont possibles IRL sur plusieurs lieux en Rhone Alpes et à distance via Skype ou Facetime. Vous pouvez prendre rendez-vous directement en ligne par ici. Pour plus d’informations, contactez Lara par email : lara@scommc.fr


 

Sandrine Donzel

Inspiratrice de bienveillance ... envers les autres et envers soi-même :-) ... Coach, formatrice, conférencière et auteure du blog S Comm C

Sandrine Donzel has 561 posts and counting. See all posts by Sandrine Donzel

Une pensée sur “Utiliser les écrans pour apprendre aux enfants à gérer leurs émotions

  • 21 juillet 2018 à 06:46
    Permalink

    Il n’est pas forcément utile d’en arriver là ( faire rentrer son enfant en crise en éteignant la console ) pour faire comprendre à l’enfant qu’il doit s’arreter avant de rentrer dans un état émotionnel extrême ! Un simple feed back régulier dans des situations quotidiennes banales + des lectures sur le sujet + des discussions tranquilles en famille suffisent !! Ok ça demande beaucoup d’observation au parent et de présence, c’est clair ! Notre fille a 7 ans et est autiste Asperger ( donc rigidité, hypersensibilité & co…), elle a très bien intégrer s’avoir s’arrêter, savoir prendre en compte ses émotions et s’adapter face à celles- ci, gérer la frustration, .. simplement parce qu’on lui a tout décortiqué et expliqué au fur et à mesure de ses expériences. Inutile de déclencher chez elle plusieurs fois une crise pour la faire apprendre ! Le fameux entraînement à la frustration … ça me fait penser à Alice Miller « c’est pour ton bien ! »… On se proclame beaucoup et majoritairement bienveillant mais parfois nos mots ou méthodes ne suivent pas toujours tous nos actes, nous avons beaucoup de croyances et d’idées reçues et on ne les passent pas au filtre « bienveillance » car elles semblent aller de soi… les méthodes « semblent » bienveillantes car après tout c’est pour le bien de l’enfant en finalité?! mais n’y a t- il pas une méthode moins violente et radicale ? L’enfant est intelligent et on l’oublie souvent ! Qu’est ce que j’implante dans l’enfant quand j’utilise cette frustration forcée ? Moi parent je décide de déclencher une crise émotionnelle chez mon enfant sous prétexte de le faire apprendre…. ça me laisse perplexe. J’ai pris beaucoup de chose sur ce blog très intéressant mais ça je laisse. Sinon merci pour bien d’autres conseils précieux.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :