trefle quatre feuillesIl y a quelques temps en arrière, j’avais un rendez-vous pour un entretien d’embauche. Je stressais un peu. En attendant l’heure, je dialoguais par SMS avec un ami.

Le moment presque venu, je lui envoie le SMS suivant :

Bon ben c’est presque l’heure. Souhaite-moi bonne chance

Et l’ami avec qui je dialoguais m’a répondu du tac au tac. Une réponse qui m’a interloquée au début, « tu parles d’un ami ! » ai-je pensé de prime abord … Et puis j’ai relu son message. Une 2e puis une 3e fois. Et j’ai enfin compris.

Quand un ami vous surprend

Son message disait :

T’as pas besoin de chance. Laisse glisser, pas de postures, sois à l’écoute

Et ce petit SMS de rien du tout m’a filé un grande claque, une de celle qui ouvre des portes dans la tête.

Bon sang de bonsoir, mais c’est bien sur !

Moi je comptais sur la chance et pas sur mes compétences ou mes qualités, auxquelles je ne croyais qu’à moitié.

Mais lui, il y croyait à mes compétences. Il y croyait même tellement qu’il pensait qu’avoir de la chance ne me servirait absolument à rien !

Quand la chance ne sert à rien

Evidemment que je n’avais pas besoin de chance :  je sais de quoi je suis capable, je sais ce sur quoi je ne suis pas au top, je sais ce que je vaux.

J’avais juste besoin de bien comprendre que ce qu’on attendait pour ce poste, être à l’écoute. J’avais juste besoin d’être honnête sur qui je suis, ce que je vaux.

Bien sur que je n’avais pas besoin de chance ! C’était soudain une évidence.

Alors pensez-y la prochaine fois que quelqu’un vous demande de lui souhaiter bonne chance

Si on garde les yeux ouverts et l’esprit curieux, toutes les rencontres deviennent des opportunités !

Mais je voudrais aller un peu plus loin sur le sujet de la chance …

Comme le dit Jean-Louis Etienne :

Le hasard, ça s’organise.

Vous ne saurez jamais avant que ça se réalise si la personne à côté de vous dans le train, dans la salle de formation ou dans la file d’attente au supermarché ne restera qu’un illustre inconnu, sera un(e) futur(e) client(e), un(e) ami(e) ou l’homme (ou la femme) de votre vie.

Et vous ne le saurez jamais si vous comptez sur la chance ou sur un signe du destin pour vous le dire.

Par contre, si vous engagez la conversation, comme ça, juste pour le plaisir de la découverte, vous pourriez bien avoir des surprises

Et vous n’aurez plus jamais besoin d’avoir de la chance, ou mieux encore : vous mettrez toutes les chances de votre côté ;-).

Photo Credit: kaibara87 via Compfight cc

  1. Christelle a dit :

    Merci pour ce partage! je suis actuellement à la recherche d’un emploi également et j’y penserai surement lors d’un futur entretien d’embauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>