Lorsqu’un enfant a un comportement inadapté ou inacceptable, les explications sont nécessaires. Elles permettent à l’enfant de comprendre le sens de ce que nous lui demandons et facilitent donc sa coopération.

Mais parfois, elles ne fonctionnent pas aussi efficacement que nous voudrions et peuvent même aggraver le problème ou conduire les parents à s’énerver. D’ailleurs, les parents que je rencontre me disent souvent des choses comme :

  • J’ai beau lui expliquer, il continue à faire la même bêtise !
  • Pourtant il a compris : il sait reformuler la règle. J’en arrive à penser qu’il le fait exprès
  • Quand je lui explique, il s’énerve et pique sa crise. Plus on essaie de lui faire comprendre, plus il part en crise.

Lorsque les explications ne fonctionnent pas, nous pouvons même finir par croire que l’enfant le fait exprès, qu’il nous provoque ou qu’il teste nos limites. Or, souvent, ce n’est pas du tout le cas !

Je vous propose donc une vidéo de 5 minutes pour comprendre pourquoi les explications ne fonctionnent pas toujours, pourquoi un enfant peut avoir compris une règle mais ne pas arriver à la respecter et pourquoi les explications ne sont pas toujours la chose à privilégier si on veut éviter de s’énerver sur son enfant :

Cet article vous a plu ? Vous avez envie d’en savoir plus et de recevoir régulièrement des infos autour de ce sujet ? Alors cliquez ici !

Pour aller plus loin au sujet des émotions dans l’éducation des enfants

Quelques livres (liens affiliés)

  1. Vous étés genialissime. Sauf la vidéo. Pardon suis dys donc directe. Si vous demandez pas immédiatement une aide à un étudiants en vidéo vous ne pulvériserez pas l’audimat, na ! Hors votre explication est si forte qu’elle devrait être retrensmise dans toutes les écoles maternelles une fois par semaine, le lundi matin, après les étirements quotidiens en, élémentaires, collèges, lycées, enseignement sup toutes section confondues, comités d’entreprises etc… il serait aussi plus que souhaitable de proposer de diffuser cette explication sur france culture. Et en passant vous leur transmettez le message que nous avons communiqué au médiateur. Statistiquement il est peu probable qu’ils répondent. Qu’ils affichent pendant un mois dans toutes les salles d’enregistrement le panneau : si vous dites « ressenti » pour sensation ou sentiments etc… les eleves comment ensuite leurs exposés par « Mon ressentiment sur la question est très positifs et stimulant ». Seconde affichette: Vous avez le droit de dire sur nos ondes : « Cher confrère, mon ressenti c’est qu’en terme de terme de terme de terme de terminaison de terminaison, hruuh, hruhh, pardon, de la naissante d’un nouvelle politique urbaine et périe urbaine etsans oublier le volet rose et bleue des aect (actions ext des col territ) » Mais vous pouvez aussi préférer que les enfants qui entendent aient un exemple plus constructif dans le genre « Dans les champs émergents des politiques urbaines et péries urbaines etc… » les possibilités non aculturantes sont infinies.
    Cordialement votre,
    daniel

    • Merci pour votre commentaire :-).

      Si je peux me permettre, j’adore la remarque « Pardon suis dys donc directe ».
      Ca montre bien comment les étiquettes sont parfois des aides très pratiques 🙂 (j’en avais parlé dans l’article « avant j’étais bordélique » : http://blog.scommc.fr/avant-jetais-bordelique/

      Quant au reste, diffusez l’info, il en restera bien quelque chose :-).

  2. Dominique a dit :

    Trop expliquer et/ou expliquer au mauvais moment est un piège dans lequel je tombe peu avec mes enfants.
    Par contre, avec mon mari … oups ! Je devrais plus souvent me rappeler qu’il fonctionne de la même manière. Mais sur le moment, je suis moi même dans l’émotion, donc je ne peux pas m’expliquer que c’est pas le moment d’expliquer ! lol.

  3. Danielle a dit :

    Bon, il arrive parfois que je ne sois pas du tout d’accord avec vous, quelques fois aussi que j’ai quelques réserves sur certains points mais là ! Franchement ! Rien à redire ! Je suis bluffée et j’en suis très heureuse car je trouve vos propos très aidant. Donc je diffuse (Facebook en particulier) MERCI !

  4. Pardon, fausse manip, sur le commentaire ci-dessus.
    Merci, je suis en plein dans la thématique avec ma fille de 4 ans et demi. Je vais montrer votre vidéo à mon chéri qui a tendance à over-expliquer, moraliser quand elle est en larmes… Je connaissais pas ce ballon émotionnel, mais j’avais ressenti qu’hormis l’empathie, y avait pas grand chose d’autre à faire de constructif au moment de la crise. Donc encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>