mais qu’est-ce que j’ai perdu ???

j’ai perdu mon boulotVoilà, c’est fait, j’ai perdu mon boulot …

Même si j’avais déjà échafaudé des projets dans ma tête, je dois dire que l’annonce de la nouvelle a quand même été une sacrée surprise. Voir le nom du DRH s’afficher sur votre téléphone en plein milieu de la matinée quand on sait qu’un plan social est en cours et que les annonces sont en train de se faire, ça fait vraiment tout drôle. C’était vraiment la preuve tangible que ça y était, la matérialisation du « j’ai perdu mon boulot ».

Les premiers jours ont été très difficiles et j’ai beaucoup pleuré. Oui, vraiment beaucoup. J’ai perdu mon boulot … mais pas que …
Pleuré sur ce sentiment de gâchis, comme si tout ce que j’avais investi dans mon travail n’avait servi à rien, comme si 6 années de ma vie avaient été rayées en 2 secondes. Je me suis sentie niée, trompée, bafouée. J’ai perdu mon boulot mais aussi j’ai perdu ce que j’avais misé et investi humainement dans cette entreprise.

Et puis ce premier ressentiment passé, je me suis sentie triste, profondément, immensément triste comme quand on vient de perdre un ami. Durant ces 6 ans, j’ai créé des liens et tous ces gens que je cotoyais, avec qui je partageais mon quotidien vont me manquer, vraiment. Les témoignages de mes collègues, leurs marques d’affection et d’estime m’ont beaucoup touchée … J’ai perdu mon boulot mais aussi tous les liens, toutes les émotions agréables liées à ce boulot.

J’ai beaucoup pleuré, un peu sur mon amertume mais aussi et surtout sur la perte de tous ces liens.

Et puis j’ai écrit tous ces sentiments mêlés. Mon cours de yoga a été ensuite l’occasion de sortir tout ce négatif, de dépasser ce moment difficile.

Et je me suis dit : « voilà un changement de vie qui s’annonce pour moi, l’occasion ou jamais d’aller là où je ne serais peut-être jamais allée sans cette opportunité ».

Saint-Exupéry a dit : « Et si l’on peut te prendre ce que tu possèdes, qui peut te prendre ce que tu donnes ? ».

Jusqu’à aujourd’hui, j’ai eu la trouille, la trouille de perdre ce que j’avais.

Cette peur m’a peut-être empêchée d’aller là où je devais, de donner ce que j’avais à donner. J’avais peur de perdre ce que je possédais …

Aujourd’hui, j’ai perdu mon boulot. Je n’ai plus rien … Mais j’y ai gagné la liberté !

(EDIT du 19 novembre 2016) : Il y a maintenant 7 ans jour pour jour que le téléphone de mon bureau sonnait et que s’affichait le mot « DRH ». Il y a 7 ans jour pour jour que j’apprenais que mon ancienne vie était terminée. Je crois que ce blog est la preuve que j’ai pu faire quelque chose de cette perte.

Découvrez-en plus sur le site http://www.scommc.fr !

Cet article vous a plu ? Vous avez envie d’en savoir plus et de recevoir régulièrement des infos autour de ce sujet ? Alors cliquez ici !

 

Sandrine Donzel

Inspiratrice de bienveillance … envers les autres et envers soi-même :-) …

Coach, formatrice, conférencière et auteure du blog S Comm C

sandrine has 499 posts and counting.See all posts by sandrine

Une pensée sur “mais qu’est-ce que j’ai perdu ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :