Se sortir du burn-out, le témoignage de Marianne

Oui, on peut se sortir rapidement d’un burn-out. Et aller très bien ! J’ai sollicité Marianne pour vous livrer son témoignage à ce sujet.

Quelques mots sur le burn-out de Marianne

Marianne a vécu un burn-out déclenché en 2017. Il s’est manifesté dans le domaine professionnel au départ mais s’est évidemment étendu aux autres domaines. Elle a d’abord tenté de se sortir du burn-out seule mais sans succès.

Elle est finalement venue me consulter début novembre 2018. Le coaching s’est fait en 5 rendez-vous sur 3 mois.

Comment la thérapie brève permet de se sortir du burn-out

Voici comment elle va 18 mois plus tard et ce que le coaching lui a apporté, aussi bien sur le plan personnel que professionnel.

Pour aller plus loin à propos du burn-out

Quelques articles sur ce blog :

Et si vous vous faisiez accompagner pour sortir du burn-out ?

Mon métier : vous aider à vous sortir des problèmes émotionnels et relationnels qui vous polluent la vie ! J’en parle plus en détail sur la page d’accueil de mon site pro ici.

Mon écoute active et mon questionnement stratégique me permettent de vous aider à formuler clairement une situation parfois très confuse et très emmêlée, et de rendre ainsi le problème plus facilement accessible à une solution.

Pour prendre rendez-vous, c’est par ici. Vous pouvez aussi m’envoyer un mail si vous avez des questions complémentaires.

Chaque semaine, vous pouvez aussi recevoir ma newsletter, avec des ressources complémentaires gratuites. 

Pour d’autres ressources :

Sandrine Donzel

Parentalité, couple, communication, développement personnel ? Votre vie ne ressemble pas à ce qui est décrit dans les livres ? Pas de panique et bienvenue dans la VRAIE VIE, celle qui est abordée sur ce blog ! Je vous y propose des outils concrets, pragmatiques et REALISTES pour répondre à vos interrogations. Bonne lecture !

Sandrine Donzel has 685 posts and counting. See all posts by Sandrine Donzel

2 thoughts on “Se sortir du burn-out, le témoignage de Marianne

  • 31 août 2020 à 11:27
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour ce témoignage. J’ai l’impression que le burn out se conclut souvent par une réorientation professionnelle.
    Selon votre expérience quelle est la proportion de personnes qui se remettent d’un burn out et sont en mesure de reprendre leurs responsabilités précédentes ?

    Répondre
    • 31 août 2020 à 11:35
      Permalink

      J’observe que tout est possible 🙂 : une partie des gens retournent travailler dans la même entreprise (parce que le contexte de cette entreprise est bienveillant en général et que leur travail leur plait), une partie garde le même travail mais change d’entreprise (souvent parce que le contexte de l’entreprise précédente était moins adapté à leur fonctionnement, voire maltraitant) et d’autres vont se reconvertir (souvent parce qu’ils réalisent que leur travail précédent ne leur convenait pas vraiment et que le manque de sens a été un facteur aggravant du burn-out).

      C’est difficile de donner une proportion réelle car je n’ai jamais calculé ce chiffre. En plus j’accompagne beaucoup de burn-out parentaux où la question professionnelle passe au second plan … et là 100% des gens gardent leurs responsabilités précédentes 😀 (et ça se passe bien mais avec des aménagements et des changements de fonctionnement).

      J’ajoute aussi qu’il y a beaucoup de reconversions « trompeuses » : les gens se reconvertissent par réaction, pour faire l’inverse de qu’ils ont vécu jusque là. Réagir par opposition aura le même effet que continuer dans un contexte où on va au brun-out = ce n’est pas une réponse sainement construite, c’est une illusion que dans un autre domaine on va aller mieux.
      C’est pour ça je pense que, dans mes accompagnements, il n’y a pas une si forte proportion que ça de gens qui se reconvertissent totalement.

      Je ne sais pas si ça répond à votre question :-). N’hésitez pas à me dire si vous avez des questions complémentaires.

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :