Comment j’ai réagi quand mon fils a voulu arrêter le sport

Une vidéo live impromptue en mode VLOG pour vous parler des activités sportives de nos enfants et de l’intérêt (ou pas) de les forcer à poursuivre quand ils n’ont plus envie … ou comment j’ai réagi quand mon fils a voulu arrêter le hand-ball 🙂

Cette vidéo parle de comment chercher systématiquement à rassurer ou à orienter vers le positif peut provoquer l’effet inverse de celui recherché.

Cet article vous a plu ?

Si vous appréciez cet article, vous pouvez faire un don sur Tipeee pour me remercier (Tipeee est une plateforme de pourboire participatif pour les producteurs de contenu sur Internet). Cliquez sur l’image pour le faire :bouton pour faire un don sur la boutique S Comm C

(et en ce moment, me remercier, c’est aussi me permettre d’avoir un tout petit peu de revenu, le reste étant fortement compromis …).

Pour aller plus loin avec S Comm C …

Vous rencontrez une difficulté et vous n’arrivez pas à trouver d’issue ? Pour prendre rendez-vous avec moi, c’est par ici. (les rendez-vous sont toujours possibles à distance

De nombreuses ressources sont disponibles sur la boutique, par ici

Pour recevoir chaque semaine nos ressources gratuites sur les émotions et les relations et être informé-e des nouveaux articles du blog , c’est par ici !

 Pour découvrir toutes nos activités (ateliers, conférences, …), y assister ou organiser une conférence, c’est là.

*** Me rejoindre sur les réseaux sociaux et bénéficier des ressources complémentaires proposées là-bas :

*** Et si vous appréciez mes ressources faites-le moi savoir en nous offrant un café (ou autre chose) sur la boutique !

Sandrine Donzel

Parentalité, couple, communication, développement personnel ? Votre vie ne ressemble pas à ce qui est décrit dans les livres ? Pas de panique et bienvenue dans la VRAIE VIE, celle qui est abordée sur ce blog ! Je vous y propose des outils concrets, pragmatiques et REALISTES pour répondre à vos interrogations. Bonne lecture !

Sandrine Donzel has 723 posts and counting. See all posts by Sandrine Donzel

3 thoughts on “Comment j’ai réagi quand mon fils a voulu arrêter le sport

  • Ping :C'est quoi être une bonne mère ? - S Comm C, le blog

  • 1 février 2022 à 15:33
    Permalink

    Bonjour, J’ai beaucoup apprécié votre vlog sur votre fils qui voulait arrêtait le hand. Je suis dans la même situation avec le mien qui veut arrêter le basket. Plutôt bon au départ (il joue depuis 4 ans), depuis 2 ans il se retrouve avec son jumeau dans une équipe de basket avec un noyau dur de très bons joueurs qui a enchaîne les victoires depuis le début de cette année. Sauf que mon fils fait beaucoup de banc de touche, car les matchs étant parfois très serrés, seuls les très bons rentrent sur le terrain, et mon fils a totalement perdu confiance en lui, le peu de fois où il joue, même s’il a une bonne défense et fait de bonnes actions, il fait aussi des erreurs sur le terrain et ne voit plus que ça. Par ailleurs, le niveau des matchs ne cesse de grimper car ayant enchaîné les victoires, l’équipe ne rencontre désormais que des équipes d’un niveau équivalent. Bref, il dit depuis plusieurs semaines qu’il veut arrêter. J’ai eu la même attitude que vous au départ à positiver tout, mais finalement je me rends compte qu’il souffre réellement de cette situation (je précise qu’il a une hypersensibilité), qu’il a perdu confiance en lui et a une baisse d’estime de lui-même. Je m’interroge. S’il n’a plus du tout de plaisir à être sur le terrain et que c’est plutôt source d’angoisse pour lui, de peur de ne pas bien faire, est-ce que je ne devrais pas le laisser arrêter le basket ? Ou en tout cas les matchs auxquels il ne veut plus aller. D’autant que le niveau étant de plus en plus élevé, les prochaines rencontres de la phase 3 vont être encore plus difficiles en R1, et il va rester de plus en plus longtemps sur le banc de touche. La difficulté étant que son jumeau joue dans cette même équipe et joue un peu plus longtemps que lui pendant les matchs. J’avoue que je suis un peu démunie face à cette situation, tiraillée entre l’idée qu’il faut lui apprendre à ne pas baisser les bras à la moindre difficulté, mais cela fait la 2e année, pas complète puisqu’il y a eu l’arrêt Covid, qu’il vit le basket comme ça. Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance. Pascale

    Répondre
    • 1 février 2022 à 15:52
      Permalink

      Bonjour
      Difficile de répondre précisément car il me serait utile d’en savoir plus sur sa manière de gérer l’anxiété.
      Cette situation est typique de l’anxiété de performance, ici alimentée par la comparaison avec son frère jumeau. Cette anxiété n’est pas à prendre à la légère car elle les fait réellement souffrir.
      Le premier point, c’est de savoir s’il est partant pour expérimenter des choses avant de prendre une décision définitive. Il a besoin de redéfinir les critères de succès dans un premier temps aussi : le contexte étant ce qu’il est, ce serait quoi s’améliorer (et non pas simplement « être bon ») pour lui ? Ca aide à fixer des petits pas sur lesquels se concentrer.
      Il y a aussi beaucoup à travailler sur la manière dont ils s’évaluent, dont ils définissent le succès et l’échec (quelle est la différence entre rater et échouer par exemple), comment ils s’imaginent se sortir de cette situation (récemment mon fils a réalisé qu’il s’imaginait qu’un jour il ne stresserait plus devant un match à enjeu et qu’alors tant qu’il stressait ça voulait dire qu’il n’avait pas confiance en lui et donc il ne pouvait pas réussir tant qu’il n’avait pas confiance). bref, ces enchainements sont à décortiquer petit à petit pour les aider à se sortir de là.
      On peut aussi imaginer un contexte avec moins de pression (une équipe à plus petit niveau par exemple) pour les aider à reprendre confiance. Bref, il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :