De la thérapie brève systémique à Aix les Bains !

Après quelques années à Annecy, je déménage mon cabinet de coaching et de thérapie brève systémique à Aix les bains. Ce déménagement me donne l’occasion de vous en dire un peu plus sur ma façon de travailler (et sur mon cabinet avec vue lac en prime 😁).

Ma pratique du coaching et de la thérapie brève est en effet basée sur une approche appelée modèle de Palo Alto (oui ça a à voir avec la ville de Californie où le modèle a été formalisé). Cette approche est assez peu connue du grand public mais elle est redoutablement efficace. C’est d’ailleurs pour cela que je l’utilise comme outil et modèle et unique.

Le modèle de Palo Alto, un point de vue systémique sur les situations

En systémie, on considère que nos comportements et nos émotions sont des qualités émergentes de l’interaction entre différents éléments du système qu’on étudie. Les INTERACTIONS seront donc le coeur de mon travail.

Et des interactions, il y en a partout.

Les 1ères interactions qui nous viennent à l’esprit soit entre nous et d’autres personnes : nous et notre partenaire de vie, nous et nos enfants, nous et nos collègues ou notre chef, nous et nos amis, nous et nos parents, etc.

Mais nous interagissons aussi avec nous-même : quand je réagis à mes propres pensées et à mes propres émotions, c’est comme si différentes parts de moi interagissaient entre elles.

Le résultat de ces interactions peut être positif – il m’apporte du soulagement, des émotions agréables, il améliore ma relation, ma confiance, etc. – ou négatif, signe que je m’éloigne de mon objectif.

C’est donc en changeant les interactions qu’on va changer le résultat obtenu et donc obtenir le changement recherché.

Comment provoquer le changement en thérapie brève systémique (à Aix les bains et ailleurs 🤣) ?

La manière dont vous réagissez à une situation est celle qui vous semble la plus logique compte tenu de votre histoire et de vos apprentissages passés ou la plus accessible au vu de votre contexte de vie.

Nos apprentissages créent des automatismes adaptés à un moment et à un contexte donné. Mais ces automatismes peuvent devenir inadaptés dans un autre contexte (face à une autre personne, à un autre moment de notre vie, etc). Ils deviennent alors les pièges qui nous enferment dans notre problème.

Les comportements qui nous piègent nous paraissent profondément logiques ou nous semblent être les seuls accessibles.

Les changer suppose de changer la logique qui les sous-tend, autrement dit changer quelque chose dans notre « logiciel » interne.

L’expérience émotionnelle correctrice comme base du changement en thérapie brève systémique

C’est là que j’interviens (enfin moi ou tout autre thérapeute formé au modèle de Palo Alto 😄) : mon rôle est justement de changer ce qui coince dans votre logiciel interne (juste ça et rien d’autre).

Toutes mes interventions vont donc viser à provoquer chez vous ce qu’on appelle une expérience émotionnelle correctrice (et même en général plusieurs car le changement se fait souvent par petites touches).

Ces expériences émotionnelles correctrices vont modifier votre logiciel interne afin de l’assouplir de manière à vous permettre d’adopter un comportement (physique ou mental) différent et plus adapté à l’objectif visé.

En quelque sorte, l’expérience émotionnelle correctrice rend possible ce qui semblait impossible 😁 .

Comment choisir quelle expérience émotionnelle correctrice proposer ?

Mon expertise c’est de trouver quelle expérience correctrice vous serait utile – ou plutôt quelleS expérienceS correctriceS parce qu’il y en a souvent plusieurs dans un accompagnement.

Je ne les choisis pas au petit bonheur la chance en espérant tomber juste (heureusement pour vous !). Je les choisis pas non plus en décrétant ce qui serait une bonne ou une mauvaise manière de faire.

Non, pour savoir quelles expériences émotionnelles correctrices seraient adaptées, j’applique le concept clé du modèle de Palo Alto : le 180°.

En résumé : j’identifie ce que vous faites qui ne vous permet pas de sortir du problème, voire qui parfois l’aggrave et je vous emmène dans la direction diamétralement opposée.

Cette direction opposée a le mérite de dynamiter votre façon actuelle de voir les choses = elle interrompt le cercle vicieux dans lequel vous étiez coincé-e.

Et ensuite, vous pouvez choisir de quelle manière vous souhaitez poursuivre. Ce nouvel équilibre est souvent un mix entre votre ancienne de faire, chacune ayant ses avantages et son prix à payer. Mais au moins maintenant vous avez le choix là où vous n’en voyiez plus auparavant.

Comment provoquer une expérience émotionnelle correctrice ?

J’ai plein de manière de provoquer les expériences émotionnelles :

  • parfois simplement en formulant les choses d’un point de vue interactionnel, c’est-à-dire en faisant le lien entre ce que vous faites et le résultat que vous obtenez
  • souvent en proposant un changement de cadrage, c’est-à-dire en apportant une façon de voir logique mais radicalement différente de votre vision des choses
  • trèèèès souvent en posant des questions recadrantes (mon outil favori) = je ne propose pas un autre façon de voir mais je vous pose une question qui vous oblige à voir les choses autrement.
  • en racontant des histoires, souvent un peu confusionnantes, à la manière des hypnothérapeutes
  • avec des métaphores
  • etc

En rendez-vous, c’est suite à ces interventions que les « moments eureka » se produisent, ceux où mes clients me disent « ah mais je n’avais jamais vu les choses comme ça et ça change tout !« .

Un changement opéré par l’action

Et puis surtout, surtout, un des outils très importants pour provoquer une expérience émotionnelle correctrice (et donc un changement) ce sont les taches.

Les taches ce sont des actions très concrètes que je vous propose de faire entre les rendez-vous.

Les taches ne sont pas des solutions au problème. Ce sont des expériences à mener pour poursuivre ou d’amplifier la transformation amorcée pendant les rendez-vous.

La tache permet de sortir le changement de votre tête pour le rendre bien réel et l’ancrer durablement : quand vous avez AGI différemment et que cela a produit des changements, vous ne pouvez plus faire « comme avant ».

Et c’est ce qui rend le modèle de Palo Alto aussi efficace.

Alors, il est où ce cabinet de thérapie brève systémique à Aix Les Bains ?

Le cabinet est situé dans les locaux de La Cité de l’Entreprise, 725 Boulevard Robert Barrier à Aix Les Bains, sur l’Esplanade du Lac (là où se tient Musilac).

Une petite photo de l’Esplanade du Lac pour vous faire envie : mon bureau a justement vu sur le lac, à peu près à l’endroit où j’ai pris la photo (mon bureau est un poil plus éloigné du bord quand même !). A noter qu’il sera aussi possible de faire des séances déambulatoires, en marchant au bord du lac si vous le souhaitez.

De nombreuses places de parking gratuites sont disponibles aux environs. Le cabinet est aussi accessible aux personnes à mobilité réduite (places de parking au sous-sol et ascenseur pour accéder au cabinet).

Si vous voulez en savoir plus sur mes accompagnements ou prendre rendez-vous, toutes les informations sont ici :

Pour des articles illustrant le modèle de Palo Alto, vous pouvez lire quasiment tous les articles de ce blog, mais voici 2 vous permettant de mieux comprendre comment ça marche :

Sandrine Donzel

Parentalité, couple, communication, développement personnel ? Votre vie ne ressemble pas à ce qui est décrit dans les livres ? Pas de panique et bienvenue dans la VRAIE VIE, celle qui est abordée sur ce blog ! Je vous y propose des outils concrets, pragmatiques et REALISTES pour répondre à vos interrogations. Bonne lecture !

Sandrine Donzel has 707 posts and counting. See all posts by Sandrine Donzel

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :