15.03.30 entre nous emission radio éduquer sans fesseeLundi 30 mars, l’émission « Entre Nous » portera sur un thème qui me tient à coeur : l’éducation sans violence.

Olivier Vizzari et moi aborderons différents sujets autour de la fessée, aussi bien autour de l’aspect législatif que de l’aspect pratique. Cette émission est proposée dans le cadre de la journée de la non violence éducative qui aura lieu le 30 avril 2015.

Faut-il interdire la fessée ou pas ?

Récemment l’Europe a alerté la France au sujet de la fessée et du fait qu’elle était toujours autorisée en France. Nous ferons l’état des lieux de ce sujet en Europe et notamment dans les pays Scandinaves où la fessée est interdite depuis plus de 30 ans. Pourquoi faudrait-il interdire la fessée ? Quels avantages et quels risques pour cette loi ? Quels sont les enjeux autour de cette loi ?

Si la fessée est interdite comment éduquer les enfants alors ?

Si la fessée est interdite, comment éduquer les enfants et les amener à respecter les règles de la société ? La fessée est-elle un outil éducatif ? Par quoi peut-elle être remplacée ?

L’émission aura lieu lundi 30 mars 2015 de 9h à 11h. Comme d’habitude, elle est écoutable partout dans le monde sur le site de Bugey Radio en cliquant ici.

Evidemment, vos témoignages, vos questions et vos réactions seront les bienvenus autour de ce thème :

  • de préférence par téléphone en direct pendant l’émission au 04 57 29 04 18
  • par email : contact@bugeyradio.fr pendant l’émission

Si vous souhaitez témoigner ou poser des questions avant l’émission, envoyez-moi un email à sandrine@scommc.fr

A lundi sur les ondes ;-) !

couverture sud presse justice est faite terroristesNous sommes le 7 du mois … et le 7 de chaque mois, mon blog est #Charlie.

En effet, suite aux évènements de janvier 2015 en France – et notamment à l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo – j’ai décidé de programmer un article par mois autour de thèmes qui sont relatifs à ces évènements. Après la liberté d’expression, traitée ici, j’ai choisi de parler de la justice.

Quand nous confondons justice et vengeance

En janvier, j’ai vu la couverture d’un journal titrant « Justice est faite » après la mort des 3 terroristes français.

J’ai à ce moment là décidé de faire un article sur ce thème précisément parce que, pour moi, justice n’a PAS été faite dans ce drame. Non, la mort des hommes est éventuellement une vengeance, mais ne sera jamais une justice.

J’ai aussi lu des réactions autour d’autres évènements – violence conjugale, crime, … – qui allaient dans le même sens et réclamaient une justice qui ressemblait pour moi bien plus à de la vengeance que de la justice.

Pourquoi dis-je cela ? Lire la suite de cet article

#ds368 - Rebel YellLes situations où la violence se manifeste – verbalement ou physiquement – sont relativement courantes.
Avec les enfants, ces situations sont très souvent traitées comme de la colère ou comme de l’opposition ou de la rébellion.

Or je constate, au travers de mon expérience professionnelle aussi bien que personnelle, que nous nous trompons souvent très largement sur l’interprétation à donner à ces actes. Et cette confusion tragique nous amène à réagir de façon inefficace pour la relation et pour les apprentissages émotionnels des enfants.

Il s’est passé il y a quelques jours chez nous une scène qui est éclairante à ce sujet et j’ai décidé de vous la relater le plus fidèlement possible en vous mentionnant aussi ce qui se passe pour moi, dans ma tête et ce qui m’aide à gérer de façon constructive.

La situation où l’enfant est violent et utilise le chantage affectif

Lire la suite de cet article

Et si la confiance en soi n’existait pas ?

Une drôle d’hypothèse, et ses conséquences, que j’évoque dans ma nouvelle vidéo à voir ici

 

Pour aller plus loin à propos de la confiance en soi :