« Dis bonjour à la dame » … la politesse, ça sert à quoi ?

bonjourLa politesse est un sujet souvent abordé par les parents

« Il faut bien que mon enfant comprenne qu’il doit être poli » me disent les parents. Et pour cela, on force les enfants à l’être, polis :

Dis bonjour, dis au revoir, dis merci, dis s’il te plait, …

Ce qui ne provoque pas toujours le résultat attendu, l’enfant refusant décidément obstinément d’être poli.

Et entraine souvent beaucoup de colère de la part des parents. Il semblerait en effet, pour une raison que j’ignore, que la valeur de l’éducation d’un enfant soit souvent jugée à l’aune de la politesse dont celui-ci fait preuve.

Enfant mal poli = enfant mal éduqué … (remarquez qu’on fait plus constructif comme attitude hein …)

Ce que je demande souvent aux parents qui se battent avec des enfants jugés « mal polis » c’est

Quelle motivation voulez-vous que votre enfant aie pour dire bonjour ?

Doit-il dire bonjour parce que c’est comme ça et qu’il le faut ?

Ou voulez-vous qu’il dise bonjour parce qu’il a compris le vrai sens de ce mot ?

* A noter : cet article est valable pour le « bonjour » et le « au revoir »  j’aborderai le « s’il te plait » dans un autre article ;-), mais la philosophie reste la même.

Quelle motivation voulez-vous que votre enfant aie pour être poli ?

Dans le 1er cas – il DOIT dire bonjour parce c’est comme ça, parce qu’il FAUT le faire – alors vous pouvez continuer à imposer par la force, à gronder et à punir lorsque l’enfant ne le fait pas.

Mais comme le sens des choses, leur cohérence, leur logique a beaucoup d’importance pour les enfants, il est probable que vous n’obtiendrez pas satisfaction si votre enfant a un minimum d’assurance et de confiance en lui. Il refusera alors à toute force de faire une chose qui ne lui parait pas acceptable.

Et cette attitude, au demeurant fort agaçante pour les parents, me semble être un excellent signe de bonne santé mentale de l’enfant (provoc inside mais je ne pense pas être loin de la vérité en disant cela).

Ce qui m’amène donc à vous proposer de vous intéresser à la 2e motivation : que l’enfant aie vraiment compris le sens du mot « bonjour ».

A quoi ça sert de dire bonjour ?

Oui, « bonjour » ça a un sens et une logique, ça n’est pas juste un mot. On ne le dit pas juste comme ça « par pure politesse ». Enfin si, on peut mais alors ça a des conséquences comme nous allons le voir plus bas.

« Bonjour », c’est un signe qui montre qu’on est d’accord pour démarrer une relation avec la personne qu’on a en face de nous. C’est un mot qui signifie

Je suis open pour vous parler, pour faire quelque chose avec vous

(en tout bien tout honneur s’entend …ou pas, mais ça c’est une autre histoire :-D)

Un enfant, surtout à 2, 3, 4 ans et même plus tard aura beaucoup de mal à dire « bonjour » à quelqu’un s’il ne sait pas précisément qui est la personne en face de lui – vous connaissez bien la boulangère, lui pas, surtout quand vous la croisez dans la rue et pas dans sa boulangerie – ou s’il a du mal à se projeter dans une relation avec cette personne. Tous les parents ont vécu les enfants qui refusent de dire bonjour aux invités qui arrivent … et qui 10 mn plus tard sont juchés sur leurs genoux et leur racontent leur vie.

C’est un exemple flagrant du fait que les enfants ont besoin de connaitre un minimum les personnes et de comprendre ce qu’il peuvent faire avec elles AVANT de dire bonjour.

Pour me part, il me semble  dommage de forcer les enfants à dire « bonjour » sans qu’ils aient vraiment compris le sens de ce mot.

La politesse « automatique » et ses conséquences …

Car on risquerait alors d’en arriver à une politesse « automatique » qui n’aurait plus de sens elle-même. On ferait alors les choses « par respect des convenances »  et non par respect pour les personnes à qui ces mots s’adressent.

C’est une attitude qui ne me semble pas aller dans le sens de développer le sens du respect des autres chez nos enfants.

Tiens, cela me fait penser aussi à cette femme qui venait pour un problème de phobie sociale. A 45 ans, elle n’osait plus lever les yeux ni dire bonjour à personne et se renfermait de plus en plus sur elle-même. Elle essayait de se forcer à dire « bonjour » mais n’y arrivait pas.

Elle avait visiblement oublié – ou n’avait jamais su – qu’on ne peut facilement dire bonjour que si on est prêt à entamer une relation avec la personne en face de soi. Et comme elle ne se sentait pas prête – ayant trop peur d’être jugée – elle ne pouvait tout simplement pas dire « bonjour », baissait les yeux et passait son chemin.

Alors comment faire ?

Bref, il me semble donc utile de faire de la pédagogie avec les enfants en leur expliquant à quoi ça sert VRAIMENT de dire bonjour.

Mais il me semble tout aussi utile de respecter leur volonté de simplement différer le moment où ils le diront, ce qui rendra leur bonjour plus spontané et cohérent pour eux et donc bien plus sincère, par exemple avec un :

Tu peux dire bonjour maintenant ou tout à l’heure quand tu connaitras mieux les invités.

Dans ce cadre, quand ils grandissent, ils comprennent généralement spontanément l’intérêt de dire « bonjour » et « au revoir », ces mots ont du sens, de la cohérence et leur utilisation semble donc juste logique et évidente pour les enfants.

Et leur utilisation ne devient pas l’enjeu d’un conflit de pouvoir stérile et contre-productif …

D’autres articles à venir sur le « s’il te plait » et sur les bisous !

Photo Credit: jturn via Compfight cc

Quelques livres pour aller plus loin (si vous ne voyez pas les liens ci-dessous, c’est parce que votre navigateur utilise un bloqueur de pub et considère ces liens venant d’Amazon comme de la publicité) :

Sandrine Donzel

Inspiratrice de bienveillance … envers les autres et envers soi-même :-) …

Coach, formatrice, conférencière et auteure du blog S Comm C

sandrine has 499 posts and counting.See all posts by sandrine

3 pensées sur “« Dis bonjour à la dame » … la politesse, ça sert à quoi ?

  • 18 décembre 2013 à 15:17
    Permalink

    les miens ont la politesse systématique comme tu dis, mais par mimétisme. Je rentre à la boulangerie, ils disent bonjour comme moi ! est ce un mal ??

    Répondre
  • 29 décembre 2015 à 09:21
    Permalink

    Ha quel bonheur de lire enfin un article sur le fameux « dit bonjour à… » !! Merci merci de me conforter dans mon idée de ne pas forcer un enfant à le faire, de lui proposer, de lui montrer l’exemple mais de le laisser cheminer à son rythme. Je n’avais tout simplement pas les bons « arguments » pour faire passer le message à mon entourage, maintenant, grace à vous je les ai !!!

    Répondre
  • 15 mars 2016 à 18:06
    Permalink

    Beaucoup de parents répètent des comportements et discours stéréotypés sans en avoir conscience. Ils imposent leur « non pensée » et se croient légitimes jusqu’ à vous mépriser si vous sortez de leur petite vision mesquine et étriquée du monde et de l’ humain. (Et oui je suis agacé)
    Alors oui merci, cet article me permettra également, j’ éspère, de moins passer pour un extra terrestre indigne d’ être écouté.
    Pour mes enfants Merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :