« L’enfant ne dit non que parce que nous, le parent, nous lui avons donné un ordre, et c’est en raison de notre formulation qu’il dit non, et non par ce qu’il aurait un besoin de s’opposer, mais plutôt de s’autonomiser. L’enfant a besoin de sentir qu’il décide pour lui-même (…)