14.10.09 violence Rosenberg« La violence est l’expression tragique de besoins non satisfaits. C’est la manifestation de l’impuissance et/ou du désespoir de quelqu’un qui est si démuni qu’il pense que ses mots ne suffisent plus pour se faire entendre. Alors il attaque, il crie, il agresse … »

Marshall B. Rosenberg

 

 

 
Retrouvez les livres de Marshall Rosenberg sur Amazon, et notamment :

  1. Marjolaine a dit :

    Merci pour cette piqûre de rappel de bon matin 🙂 Cette phrase mériterait d’être affichée quelque part dans ma maison pour ne pas l’oublier et m’aider à mieux décoder la violence verbale des membres de ma tribu … et la mienne aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>