Un amour inconditionnel ?

14.07.03 amour parent enfant

Un extrait d’un livre de Janine Teisson qui parle de l’amour des parents pour leurs enfants …

A garder en tête …

« On m’a laissé en héritage une définition tronquée de l’amour, retouchée. Un faux tableau. Pourquoi mentir aux enfants, leur cacher qu’à tout amour s’amalgame, ça et là, la haine ? Cet amour défectueux, inégal, je le reconnais pour mien. Si c’est cela aimer, alors oui, j’aime.

L’amour, les parents promettent de le donner, menacent de le reprendre à leur guise. Ils sont les gardiens de ce dieu invisible dont l’existence n’est jamais mise en doute et qu’ils parent de toutes les qualités. Leur amour est fort, grand, solide, sans failles. Parfait. Ils exagèrent. Ils mentent. Ils l’embellissent parce que c’est de lui qu’ils détiennent leur pouvoir absolu sur les enfants.

« Sois comme ceci, fais cela si tu veux que je t’aime, sinon gare ! »

Il serait bon d’aimer nos enfants modestement. Et de le leur dire. Qu’ils sachent que la qualité première de notre amour est la permanence. Pour le reste, qui peut se vanter d’aimer sans lassitude ni petitesses ? Mais la constance, oui. Que les enfants y croient comme au soleil. Voilé de nuages, nié par la nuit, éclipsé parfois mais jamais éteint. Autre chose encore : si cet amour est reconnu imparfait mais indéracinable, alors il ne peut être qu’inconditionnel. Dites à un enfant qui sait ce qu’est le soleil : « Si tu n’es pas sage, le soleil ne se lèvera pas », il en rira.

Dans mon travail d’archéologie personnelle, je ne reproche pas à mes parents de m’avoir peu ou mal aimée, je sais trop bien … mais je regrette d’avoir vécu avec le sentiment d’être indigne de leur affection et la terreur, si je ne me pliais pas en quatre, en quatre vingt dix, en quatre vingt dix mille, de le perdre cet amour de cristal, en équilibre sur leur doigt, et d’être si cela était advenu, responsable de sa chute.

Pour éviter cet indispensable catastrophe, je me suis pliée à leur conditions jusqu’à ne plus me ressembler. »

Janine Teisson, in « l’enfant plume »

Photo Credit: .through my eyes. via Compfight cc

Retrouvez ce livre sur Amazon :

Sandrine Donzel

Inspiratrice de bienveillance ... envers les autres et envers soi-même :-) ... Coach, formatrice, conférencière et auteure du blog S Comm C

sandrine has 492 posts and counting.See all posts by sandrine

2 pensées sur “Un amour inconditionnel ?

  • 3 juillet 2014 à 10:23
    Permalink

    Un très bel extrait. Merci de nous le faire partager!

    Répondre
  • 9 juillet 2014 à 01:22
    Permalink

    Merveilleux.. entre autres de réaliser que oui! j’ai su pratiquer une autre éducation que celle reçue.. Merci infiniment pour la joie ressentie à la lecture de ces mots, merci pour ce sentiment de légitimité confortant mon choix de donner une éducation faite d’acceptation de l’imperfection qui loin d’annuler l’amour le renforce et rend chacun plus libre de ses propres choix et de son existence propre, merci du fond du cœur :))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :