« Deux complices sont nécessaires pour qu’une manipulation réussisse : une personne qui manipule, une autre qui cède à la manipulation. Pourquoi cédons-nous à la manipulation ? Parce que le manipulateur touche une corde sensible ; nous pourrions dire qu’il fait vibrer une corde que nous ne voulons pas sentir vibrer. Nous faisons alors ce qu’il désire pour éviter le sentiment désagréable. La corde sensible est souvent la culpabilité, la peur du rejet, la peur de l’abandon, une image de soi indésirable, une conséquence déplaisante … »

Michelle Larivey

 

Retrouvez les livres de Michelle Larivey sur Amazon, notamment :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>